Annonces de la semaine (cliquez pour en savoir plus)

A découvrir aussi
MOOC des Catéchistes
#2 Prier et agir d’un même cœur
Cellule Diocésaine d’Écoute des personnes victimes de la pédophilie
N° 07 69 85 55 30 (joignable 24h/24 - 7j/7)
École Ste Eustelle
Maternelle et élémentaire
Diocèse 17
Toutes les infos et dates de notre diocèse
Infos du Vatican
Nouveau portail
d’information
L’1visible
Le journal qui vous veut du bien !
Messes Info
RCF
Votre Radio Chrétienne sur internet
SINOD
La porte de la foi (MOOC n° 6)
Télévision catholique
Merci de votre soutien !
Vicariat apostolique de Saint-Pierre et Miquelon

« A vin nouveau, outres neuves » (Luc 5, 38)

diaporama...

C’est en pleine installation, au milieu de ses cartons, que notre nouveau curé, le Père Grégoire Stoj nous a reçu, « Souffle Nouveau », pour faire plus ample connaissance.

Son sourire bienveillant n’est pas sans rappeler celui du prêtre qui nous quitte, et cela semble de bon augure.

La conversation est simple, directe, chaleureuse, teintée de ce joli accent polonais qui ne va pas tarder à nous devenir familier.

Il nous confie être né dans un milieu modeste, croyant et pratiquant (son papa exerce le métier de mineur en Silésie et sa maman est employée de laiterie). Au lycée, il est attiré par la langue française qu’il étudie avec plaisir. Le bac en poche, le jeune garçon se sent attiré par le métier de vétérinaire. Mais les débouchés étant peu nombreux dans cette profession, il oriente ses études vers l’écologie. C’est alors que l’appel vers le sacerdoce se fait plus insistant. Il ne se dérobe pas, s’engage au séminaire pour une première année de discernement. S’en suivront six années d’études, ponctuées par les étapes habituelles, qui permettent d’éprouver le sérieux de sa vocation. Il se souvient combien le diaconat, la remise de la soutane (qui rend visible son engagement) puis des vêtements sacerdotaux, ont été des moments marquants dans la vie du jeune homme. Une dernière année d’étude de pédagogie et arrive l’ordination sacerdotale. Il a alors 27 ans.

S’ensuivront sept années au service de son diocèse de Wroclaw. Sa pratique de la langue, son goût pour la culture française (il n’est pas insensible au charme distingué de Claire Chazal, dont il appréciait le journal télévisé) le conduiront à Paris. Son évêque l’envoie en qualité de vicaire au sein de la mission catholique polonaise, fondée au XIXe siècle et qui compte encore 120 prêtres dans l’Hexagone. Il y reste 3 ans puis intègre le diocèse de Montauban : vicaire de Castelsarrasin pendant une année, il devient curé de Caussade pendant deux ans. Sa hiérarchie l’invite alors à rejoindre Decize dans la Nièvre pour y être vicaire et au bout d’une année il doit rejoindre sa Pologne natale. Toutefois, le goût et l’intérêt pour la France ne se sont pas émoussés, il garde un souvenir fort des deux années où il a été curé de Caussade, des relations qu’il a pu y nouer. Si bien qu’un jour, il prend l’initiative de contacter le Père Colomb pour se proposer comme prêtre remplaçant durant les mois d’été. Notre évêque, dont tout le monde sait maintenant qu’il a souvent des « petites idées derrière la tête », lui propose un séjour « un peu plus long »… Un job d’été de trois mois, après tout, se dit Grégoire, ce n’est pas si mal ! Quand il entend parler de Jonzac, ce nom lui est déjà familier en raison des produits de beauté commercialisés en Pologne.

On connaît la suite : les tractations entre les deux évêques nous valent un jeune prêtre de 42 ans, qui n’a pas hésité à faire un voyage de trois jours au volant de sa voiture (2.000 km) pour rallier le clocher de Jonzac. S’il bénéficie d’un indéniable capital de sympathie, s’il commence à bien prendre ses marques, nous lui souhaitons un bon enracinement en terre saintongeaise, des rencontres chaleureuses, une mission féconde, en un mot : d’être un prêtre heureux à Jonzac. Et nous d’espérer qu’au terme des trois années, l’aventure se prolonge pour le bien de tous.

A. R.



Dernières mises à jour ...

Paradise Papers : un an après...

Où en est la lutte contre l’évasion fiscale ?

Bourses aux plantes d’automne

A vos plantoirs, Corignac démarre la saison ce dimanche 28 octobre ! Et ça continue tout au long du mois de novembre... et notamment celle du samedi 24 novembre à Jonzac !

Avec son rapport 2018, le WWF tire la sonnette d’alarme

Tous les 2 ans, le rapport « Planète Vivante » informe sur la dégradation grandissante de nos écosystèmes et indique la marche à suivre pour rendre notre planète durable : alors, soyons plus ambitieux !

Ciné-débat : « Le Champ des Possibles »

Mercredi 7 novembre 2018 à 20 h au Cinéma Familia - JONZAC

Synode sur les jeunes, la foi et le discernement des vocations

Pour suivre l’actualité de cet événement qui se tient à Rome depuis le 3 octobre 2018

Campagne « Rejetons la peine de mort »

16e Journée mondiale contre la peine de mort : à cette occasion, mise en lumière des conditions de détention dans les couloirs de la mort

Urgence Indonésie

Suite aux séisme et tsunami, appel à la solidarité avec la population indonésienne

Choisir son fournisseur d’électricité... plus verte !

Pour vous aider le classement des fournisseurs d’électricité de Greenpeace France est en ligne

« La dignité de la procréation » vue par les évêques

À l’approche de l’ouverture du débat parlementaire en vue de la révision de la loi bioéthique, l’Église de France explique sa position sur la PMA

Journée de rentrée pastorale à Sablonceaux

Le 17 septembre 2018, un grand nombre des acteurs de la vie diocésaine se sont retrouvés, à l’invitation de Mgr Colomb, pour préparer cette nouvelle année pastorale

Message des évêques du Conseil permanent

Dans la suite du message du pape François adressé à tous les catholiques le 20 août 2018, les évêques se sont réunis pour adresser un message au peuple de Dieu qui est en France

« Quels nouveaux récits pour ré-enchanter le monde ? »

Le Mouvement Utopia organise son Université d’été sur l’Ile de Ré : quatre jours de réflexion, de conférences et de convivialité ! Du jeudi 27 au dimanche 30 septembre 2018

Fête des Possibles - Créons demain près de chez nous

Du 15 au 30/09/2018 sont proposées, partout en France, des initiatives citoyennes qui visent à construire une société plus juste, plus durable, en adoptant de nouvelles habitudes de vie