Nuit des Églises à Jonzac

Nuit des Églises à Jonzac

Soirée ouverte à tous, entrée libre et gratuite


Soirée CCFD

Soirée CCFD

Pourquoi le défi de la Paix en Israël et Palestine nous concerne-t-il ?

Les équipes locales CCFD - Terre Solidaire* des cantons de Jonzac et d’Archiac ont organisé une soirée d’échanges et de propositions, en invitant un large public, salle des fêtes de Léoville le 28 mars. Jean-Claude Petit, Président du collectif « Chrétiens de la Méditerranée », ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire La Vie, y est venu présenter la situation là-bas et indiquer ce que l’on peut faire ici pour favoriser cette paix.

Histoire récente Deuxième guerre mondiale, des millions de juifs sont exterminés par les nazis. Les survivants veulent un Etat à eux. En 1947, l’ONU vote le plan de partage du territoire de la Palestine en 3 états : un État Juif, un État Arabe, Jérusalem resterait sous contrôle international. En 1948, l’État d’Israël proclame son indépendance et remporte la première guerre israélo-arabe. Les palestiniens sont expulsés ; les réfugiés sont placés dans des camps de l’ONU. La guerre reprend en 1967, Israël agrandit son territoire et ce malgré les résolutions votées à l’ONU jamais appliquées. De nos jours, la construction d’un haut mur protège les implantations de colonies juives en territoire palestinien, accueillant plus de 500 000 personnes. Les routes qui y accèdent sont réservées aux colons israéliens. Une guerre larvée s’instaure entre ces 2 communautés qui revendiquent chacune un grand nombre de personnes déplacées à travers le monde.

Aujourd’hui se pose la question du droit au retour de ces peuples ? « Grosse question » souligne J.-Cl. Petit. « C’est le cheminement de l’histoire récente. Les occidentaux (Allemagne et UE) éprouvent un sentiment de culpabilité. La communauté internationale manque de clarté par ses décisions non appliquées, elle protège ses intérêts. Pendant ce temps, les attentats continuent de part et d’autres », ajoute-t-il.

Être tous des acteurs de Paix. La Paix ne peut pas aller sans la justice. « Les chrétiens là-bas se définissent d’abord arabes et le disent avec force. Ici, nous assimilons souvent arabe et musulman », souligne l’intervenant. Qu’ils habitent en Israël ou en Palestine., ces personnes souffrent. « C’est difficile, les classes moyennes s’exilent en occident », ajoute-t-il. Alors, agir ici près de responsables politiques ? peut-être ! « Mais nous sommes tous égaux sous le regard de Dieu. » affirme-t-il. « Ceci n’est pas le message des intégristes religieux ou politiques qui se servent des religions pour attiser les conflits ». Ici, « avec la marchandisation de l’information, il nous faut chercher l’information vraie pour comprendre comment fonctionne notre monde et agir à notre niveau » dit-il, « sans oublier les temps de formation, de partage et de prière... Si nous allons en pèlerinage en Terre Sainte, nous pouvons privilégier les voyages alternatifs qui vont à la rencontre de ceux qui souffrent particulièrement de ce conflit là-bas ».

Pour télécharger la brochure d’information

Plusieurs associations et collectifs - dont « Chrétiens de la Méditerranée » - demandent que le vendredi 23 mai 2014, chaque église organise la « Nuit de la Paix », avec des temps de silence, chants, prières, musique...


Poèmes de Thérèse


Il y a 10 ans...

... dix ans déjà ! - au cours d’une visite pastorale, Monseigneur Pontier confiait au Père Seguin la responsabilité de la toute nouvelle « Paroisse Saint Eutrope en Pays Jonzacais ».

Pourquoi “Saint Eutrope” ?

Il est le patron de notre diocèse et l’une de nos 25 églises - Agudelle - est sous son patronage.

Les trois secteurs, Champagnac, Ozillac et Jonzac, animés chacun par un curé, étaient réunis en une seule paroisse.

Le Père Pascal-Grégoire Delage et le Père Émile Braud, aidés d’un bureau, puis d’une équipe pastorale ont travaillé avec des laïcs engagés, des religieuses et toute la communauté à modeler la paroisse en fonction des réalités locales.

Toujours guidée par nos pasteurs, Sœur Simone a mis en place les équipes de deuil et les relais.
Les animatrices pastorales ont fait vivre la catéchèse et l’aumônerie en cherchant à « mettre les parents dans le coup ».
Le conseil économique a mis son rôle au service de la pastorale et le conseil de paroisse a fait le lien avec la communauté et tous les projets qui naissaient.
Souvenons-nous de la semaine de Mission et de sa course de la Parole... des grands temps forts à Croix Gente... de l’accompagnement des catéchumènes adultes et jeunes en route vers les sacrements de l’initiation... le travail autour du chantier diocésain : « Baptisés, semeurs d’Évangile », de la réflexion sur Diaconia, servons la fraternité et bien d’autres encore que chacun de nous porte dans son cœur.

Aujourd’hui, avec le Père Jacques Sureau, la paroisse continue sa dynamique

Le chemin de prière, les fiches spirituelles de Carême, les fêtes de rentrée paroissiale et notre thème de l’année : Une communauté ouverte à tous en sont la preuve.
Tous les secteurs se sentent concernés par cette vie d’Église et en Église et ont à cœur d’être au plus près des chrétiens et des personnes de chacune de nos 25 communes, où ont lieu 1 ou plusieurs célébrations dans l’année.

Dès le début de la célébration, nous avons symbolisé cela en refaisant la carte de notre paroisse.

  • Le secteur Nord avec les communes de Champagnac, Meux, Moings, Réaux et Saint Maurice de Tavernole.
  • Le secteur Ouest avec les communes de Clam, Guitinières, Lussac, Saint Germain de Lusignan, Saint Hilaire du Bois et Saint Martial de Vitaterne.
  • Le secteur Sud avec les communes d’Agudelle, Fontaines d’Ozillac, Ozillac, Saint Simon de Bordes, Tugéras-Saint Maurice de Laurançane et Villexavier.
  • Le secteur Est avec les communes de Chaunac, Léoville, Messac, Mortiers, Saint Médard, Vanzac et Vibrac.
  • La commune de Jonzac.

Et pour perpétuer le sens de la convivialité...

... un verre de l’amitié clôturait la célébration et permettait aux paroissiens de prolonger agréablement ce partage au sein d’Une communauté ouverte à tous !


Dimanche de la Santé

Dimanche de la Santé

« Sur un chemin de confiance » : tel est le thème de prière retenu pour ce dimanche 9 février 2014, en lien avec la Journée Mondiale des Malades du 11 Février (« Foi et Charité ») et avec la Semaine de la Fraternité (11 au 18 Février).

A cette occasion, le Père Jacques Sureau a appelé les membres de l’équipe du SEM pour qu’ils se réunissent devant la Communauté présente, en rappelant le service admirable qu’ils accomplissent, tout au long de l’année, auprès des chrétiens qui ne peuvent se déplacer, du fait de la maladie ou du grand âge.

Et puis cette belle prière a été lue par toute l’Assemblée :

SEIGNEUR, SOIS MON ROCHER

Au cœur des tempêtes qui secouent ma vie,
Seigneur, apprends-moi à me reposer en Toi.
Au cœur des doutes qui m’assaillent,
Seigneur, apprends-moi à me fier à Toi.
Au cœur des peurs qui me troublent
Seigneur, sois mon rocher.

Tu sais les difficultés de mon chemin,
Tu connais ses escarpements et ses ravins.

Pour choisir chaque jour la confiance,
Pour décider de Te faire confiance chaque matin,
Donne-moi de ne jamais lâcher ta main
Et donne-moi des forces pour aller vers demain.

Chantal Lavoillotte


TCHAT EN DIRECT

TCHAT EN DIRECT

Dans les studios du journal Sud-Ouest, à l’occasion des fêtes de Noël, l’Évêque de notre diocèse, Mgr Bernard Housset, s’est prêté à un échange en direct avec des internautes.

« J’aime ce qui est nouveau. Je n’avais jamais participé à ce type d’expérience. »

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce débat sur le site du journal Sud Ouest.

Et aussi :

Vous avez dit Noël ?

Un message vidéo de Noël de Mgr Housset


Célébration du pardon

Célébration du pardon

De l’ombre à la lumière, célébration du pardon

En ce vendredi 13 décembre, c’est une cinquantaine de personnes qui se sont retrouvées à l’église de Jonzac pour célébrer de manière communautaire la miséricorde du Seigneur pour chacun. Les jeunes de l’aumônerie avaient répondu à cette invitation et nous étions particulièrement heureux de vivre cette étape, sachant que sept d’entre eux sont en marche vers la confirmation.

Après un temps de réflexion guidée à deux voix, chacun a pu se confier à un prêtre pour recevoir de manière personnelle le sacrement du Pardon. Symboliquement, nous étions invités à prendre une petite lumière entre nos mains pour la déposer ensuite près de la Parole de Dieu, qui éclaire notre route de baptisé(e), en marche vers Noël.


Lanterne de la Paix

Lanterne de la Paix

A l’occasion du Dimanche des prisons, célébré en ce 1er jour de l’Avent, les paroissiens présents ont eu le privilège de découvrir une magnifique Lanterne de la Paix : réalisée à partir de trois fois rien (matériaux de récupérations diverses) par des « petites mains » d’artistes qui ont œuvré en cellule, cette lanterne est le fruit de longues heures de réflexion et de travail.

Une originalité

La lanterne de la paix a une forme bien spécifique : elle a cinq côtés. Ses cinq faces renvoient au Pentateuque, c’est-à-dire aux origines de notre foi !

Scène n°1 : Livre du prophète Isaïe (2, 1-5)

« De leurs épées, ils forgeront des socs de charrue et de leurs lances, ils forgeront des faucilles. On ne lèvera plus l’épée nation contre nation... »
Dans cette scène, les trois lances représentent les trois continents connus à l’époque. Les quatre épées, plus celle qui se trouve dans la forge, représentent les cinq continents connus aujourd’hui.
Message de paix planétaire.

Scène n°2 : Livre du prophète Isaïe (14, 1-10)

« Un rameau sortira de la souche de Jessé, père de David, un rejeton jaillira de ses racines... »

Dans cette scène, j’ai placé Jean le Baptiste propageant la parole transmise par le prophète Isaïe (3,1-12)

Scène n°3 : Livre du prophète Isaïe (35, 1-10)

« Le pays aride, qu’il exulte et fleurisse, qu’il se couvre de fleurs des champs »

Dans cette scène, la trinité est représentée par les trois arbres. Celui qui est au centre, le plus lointain, représente Dieu le Père. Le plus proche représente le Saint Esprit, celui qui est fleuri représente notre Sauveur.

Scène n°4 : Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu (1, 18-25)

« Joseph décida de répudier Marie en secret. Il avait formé ce projet lorsque l’ange du Seigneur lui apparut en songe... »

La scène parle d’elle même !

Scène n°5 : Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (2, 1-14)

« En ces jours là... Ils seront les biens-aimés de Dieu »

Y aurait-il un sens caché dans cette scène ? Oui ! Vous êtes le secret de cette scène, car vous êtes en présence de la Sainte Famille. Vous représentez donc les bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau. Alors, « soyez sans crainte... Aujourd’hui dans la ville du roi David, il vous est né un Sauveur qui est le Christ Seigneur ! »


Au nom de la terre

Au nom de la terre

Ce film retrace l’itinéraire d’un homme et de sa capacité hors du commun à penser, agir en fédérant ce que l’humanité a de meilleur pour préserver notre planète des souffrances qu’elle subit.

Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis 40 ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où une « sobriété heureuse » se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines.

Jeudi 28 novembre 2013 à 20 h 00 (ouverture du guichet à 19 h 30)
Cinéma Familia 1, rue St Gervais 17500 Jonzac (Soirée ouverte à tous, entrée 4 €)

Après le film, débat :
« L’alimentation et le respect de la terre : des enjeux citoyens »,
avec la participation des associations :

  • Colibris 17
  • Slow Food Saintonge

Soirée organisée par les associations CMR - MRJC et CCFD-Terre Solidaire

Pour avoir une idée : extrait


Formation initiale: liturgie et sacrements

Pour tous ceux qui désirent approfondir leur foi et plus particulièrement en liturgie et sacrement, une formation est proposée par le doyenné.
La première rencontre a eu lieu le lundi 14 octobre à 20h à Montendre, dans la salle paroissiale, place de l’église.
Le module est étalé sur 6 rencontres et la formation est coordonnée par Caroline Henning :

  • Qu’est-ce qu’une liturgie ?
  • La liturgie eucharistique
  • Les autres liturgies
  • Qu’est-ce qu’un sacrement ?
  • Les 7 sacrements de l’Église catholique
  • L’Église comme sacrement

Les autres rencontres auront lieu aux dates suivantes :
- lundis 19 novembre et 9 décembre 2013
- lundis 27 janvier, 24 février et 24 mars 2014

Pour s’inscrire et plus de renseignements, contacter Geneviève Boutinet au 01 46 48 02 54.


Rentrée paroissiale

Ce dimanche 15 septembre était placé sous le signe de l’accueil et de la convivialité pour marquer l’entrée dans une nouvelle année paroissiale.
Pour les mois à venir, notre curé nous a exhortés à nous rassembler pour faire vivre l’esprit de la paroisse dans une « Communauté ouverte à tous ».

A la suite de la messe, un apéritif sympathique a permis aux paroissiens de se retrouver pour échanger quelques nouvelles après ces mois d’été entrecoupés des vacances des uns et des autres.

Une Communauté ouverte à tous, j’y crois !


Elargir le mariage... aux personnes de même sexe?

Elargir le mariage... <span class="Ligne2"> aux personnes</span> <span class="Ligne3"> de même sexe ?</span>

Le décret d’application de la loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe ayant été publié le 28 mai, cet article pourrait avoir perdu de son actualité. Pourtant, cette idée qui paraissait a priori généreuse a bousculé les clivages traditionnels et largement bouleversé la société française.
Même si les premières unions qui ont pu bénéficier de cette loi dite Taubira ont eu lieu dans des mairies républicaines

le débat sur la famille est loin d’être achevé !

Des mouvements s’organisent pour marquer leur résistance pacifique à cette loi qu’ils jugent « inique » et afin de réveiller les consciences en défendant une autre vision de l’humanité.

Mariage - adoption - AMP/PMA - GPA...

Vous pouvez suivre l’actualité autour de ces sujets en accédant aux sites des journaux en ligne, tels La Croix ou La Vie ou encore Pèlerin pour y trouver d’autres informations [1]

Vous pouvez aussi vous nourrir des réflexions réunies ci-dessous, en cliquant sur les liens proposés.

Sur « L’identité sexuelle et la question du genre », on pourra écouter avec profit une conférence d’Anne Lannegrace, psychologue.

Signalons aussi cet échange intéressant entre Jean-François Mattéi répondant à l’argumentation de Danièle Hervieu-Léger sur le combat perdu de l’Eglise

D’autre part, des « Etats généraux de l’enfant » ont été organisés à Lyon avec l’intervention de différents spécialistes que l’on peut réécouter ici, dont notamment Jean-Marie PETITCLERC, éducateur, (« La différence est source d’enrichissement ») et Bertrand VERGELY, philosophe.

Bonne(s) lecture(s) !


 
Année 2018 - 2019
Année 2017 - 2018
Année 2016 - 2017
Année 2015 - 2016
Année 2014 - 2015
Année 2012 - 2013
Un calendrier de l'Avent... autrementoffert par l’Église incarcérée de Bédenac
Année 2011 - 2012
Année 2010 - 2011Tous les évènements de l’année 2010/2011
Année 2009-2010Tous les évènements de l’année 2009/2010.
Année 2008-2009Tous les évènements de l’année 2008/2009.
Année 2007-2008Tous les évènements de l’année 2007/2008.
Année 2006-2007Tous les évènements de l’année 2006/2007.
 

Notes

[1] Certains articles sont verrouillés et accessibles uniquement sur abonnement.